LE STRESS CHRONIQUE AFFECTE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE STRESS CHRONIQUE AFFECTE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

Selon des travaux publiés récemment dans la revue scientifique Nature Medicine, le stress chronique « affecte le système immunitaire en augmentant le nombre des globules blancs et en aggravant l’inflammation de la plaque d’athérome dans les artères ».

Trop nombreux, les globules blancs sont néfastes

Les globules blancs jouent un rôle essentiel dans la lutte contre les infections. « Mais lorsque vous en avez trop ou qu’ils se trouvent à la mauvaise place, ils peuvent être néfastes », souligne Matthias Nahrendorf de la Harvard Medical School à Boston, l’un des coauteurs de l’étude.

ATHÉROME. La plaque d’athérome est une accumulation progressive de dépôts, notamment graisseux, sur la paroi des artères qui finissent par durcir et se rétrécir. Lorsque la plaque se rompt ou se détache, elle peut former des caillots susceptibles d’entraîner des infarctus ou des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

MÉTHODE. Les chercheurs ont demandé à 29 internes travaillant dans une unité de soins intensifs de se soumettre à des prélèvements sanguins pendant les heures de travail mais également lorsqu’ils étaient en congés. Ils les ont également interrogés sur le stress ressenti grâce à des questionnaires.

En comparant les prélèvements, ils ont pu montrer que le stress activait les cellules souches de moelle osseuse provoquant une surproduction de globules blancs. Les globules en excès avaient tendance à s’agréger ensemble sur la paroi interne des artères, aggravant l’inflammation de la plaque d’athérome et aboutissant à la formation de caillots.

Ache, Adulte, La Dépression, Expression, Visage, Femmes